VENDANGES à la machine - comment ça marche ? L'exemple du bordelais

Hormis le liquoreux, une grande majorité des vignobles bordelais vendangent à la machine. 
Si à une époque cela avait un impact sur le vin, aujourd'hui, ces énormes machines n'affectent plus la qualité de la baie récoltée grâce à des technologies de pointe.
Il est cependant indéniable que le travail à la main permet de ne pas stresser le cep et permet de récolter par tries successives (comme dans le Sauternais par exemple). 

Mais voilà ! à raison de 800 kg de raisin par jour et par vendangeur et un coût de plus ou moins 130 € par jour et par vendangeur, ça revient à 20 € les 100 bouteilles.
Alors que la vendange mécanique reviens à 500 € / hectare*, soit 500 € pour 50 hectolitres**, ça revient donc à 0,75 € les 100 bouteilles.


* selon le Ministère de l'Agriculture, étude de 2015 pour une prestation par une Entreprise de Travaux Agricoles (ETA) ou l'utilisation d'une machine partagée dans le cadre d'une Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole (CUMA)
** moyenne de rendement dans le bordelais, hors liquoreux
Nous écrire
Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires